Catégories
CÉLÉBRITÉ

«Le sexe sans consentement dans le mariage est un viol», Halima Abubakar

L’actrice Halima Abubakar est d’avis qu’un homme ne devrait jamais avoir de relations sexuelles avec son partenaire sans son consentement.

S’exprimant dans une interview avec Saturday Beats, elle a déclaré: «Il a été rapporté que certaines maisons ont éclaté à cause du sexe, mais je suis désolée de le dire, certaines personnes sont limitées dans leur expression sexuelle à cause de la religion. Certaines femmes se couchent simplement là-bas (pendant les rapports sexuels) parce qu’elles ont peur de s’exprimer. Mais les hommes peuvent encourager leurs femmes à être plus expressives, sans utiliser de langage abusif.

«De plus, si la femme n’est pas d’humeur, ses souhaits doivent être respectés. Il y a d’autres choses, à part le sexe, dont un homme devrait se préoccuper. Je considère que c’est un arrêt pour un homme d’aimer trop le sexe. J’ai l’impression que certains hommes sont insatiables (sexuellement).

Certaines personnes ont dit que lorsqu’on est légalement marié, il n’y a rien de tel que le viol. Mais je ne suis pas d’accord avec ça. Tout rapport sexuel non consensuel est un viol. La femme pourrait même se blesser dans le processus. Pourrions-nous encore appeler cela du plaisir? Son mari ne devrait pas avoir des relations sexuelles avec force.

Je ne dis pas qu’un homme ne devrait pas avoir de relations sexuelles, mais il devrait contrôler son appétit pour que cela n’entraîne pas sa destruction. Je pense que la femme peut signaler ce genre de cas si elle ne peut pas parler au mari, mais qu’elle doit d’abord s’adresser à la famille. S’il ne change pas, alors elle devrait le porter aux autorités.

Abubakar a également préconisé la castration comme punition idéale pour les violeurs. Elle a ajouté: «Tout violeur attrapé devrait être castré car le viol est une pandémie, tout comme le COVID-19. Beaucoup de gens ne semblent pas savoir dans quelle mesure le viol nuit psychologiquement aux victimes. Les gens doivent assumer la responsabilité de leurs comportements.

Je connais une femme qui est finalement décédée après avoir été violée. Elle a traversé l’enfer. Je connais aussi un homme qui a essayé quelque chose avec l’enfant d’un voisin mais heureusement, il n’a pas réussi. A cause de ça, je ne lui parle pas avant ce jour. Les violeurs doivent être castrés. Quand cela sera fait pour certains d’entre eux, d’autres apprendront à se contrôler ou à se marier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *