RESTEZ CONNECTÉ

News

Cécile a été droguée et violée : «Mon corps sait ce qu’il s’est passé, mais pas moi»

le

Il y a dix ans, Cécile a été droguée et violée par un homme rencontré lors d’une soirée. Celui-ci lui a dit être kiné et lui a proposé un massage pour la remettre en forme. Cécile confie à Olivier Delacroix que le traumatisme causé par cette agression l’a empêchée de poursuivre son métier de comédienne.

Alors qu’elle était une comédienne débutante arrivée à Paris, Cécile a fait la connaissance d’un prétendu kiné lors d’une soirée. En réalité, ce dernier proposait des massages à des jeunes femmes et les violait après les avoir droguées. Cécile a été l’une de ses victimes.

Ayant été droguée, elle raconte qu’elle n’avait pas de souvenirs clairs de son agression jusqu’à ce que la police l’appelle après avoir arrêté son agresseur qui avait fait d’autres victimes. Dix ans après les faits, Cécile raconte à Olivier Delacroix son agression et son traumatisme.

Cécile évoque le système de manipulation mis en place par son agresseur : «On est des personnes normales. Quand on rencontre quelqu’un qui est dans un système pervers, on ne peut pas imaginer quelle stratégie il va appliquer pour nous faire sombrer dans son système. Les faits se sont passés chez moi. Il y a tout un système manipulatoire auparavant.

Je l’ai rencontré par l’intermédiaire de quelqu’un avec qui j’avais travaillé et qui était devenue une amie. Elle m’avait présentée à lui. Quand on rencontre quelqu’un qui prétend être proche de son amie, on est en confiance.

Il est venu chez moi. Je crois que je lui ai fait un thé ou une tisane. J’ai le souvenir qu’il pilait des espèces de médicaments. Il avait un discours de manipulation. Il m’a dit : ‘Il faut que je te donne juste un truc. C’est de la phytothérapie.

Ce sont des plantes. Je vais te faire sortir les os, tu vas avoir très mal, mais après, tu seras guérie’. Je ne savais pas pourquoi il pilait ça. Pour moi, ce n’étaient pas des médicaments, mais de la phytothérapie. Ça s’est passé comme ça. C’était le début de l’enfer pour moi.

J’ai le souvenir de prendre une douche qui a duré très longtemps. Au fur et à mesure, je commençais à être dans un état étrange. Après, je me suis allongée sur le lit pour le massage. Je ne me souviens de rien. Mon corps était fait de plomb. Tout était lourd et lent. J’étais extrêmement fatiguée.

Je vivais le moment présent, mais je ne me souviens pas de ce qu’il s’est passé. Si on ne se souvient pas, on n’a pas de doute. C’est ça qui est terrible. J’ai le souvenir d’actes de pénétration de sa part, mais je ne sais pas exactement. Mon inconscient et mon corps savent tout ce qu’il s’est passé, mais pas moi.»

«On ne peut pas être plus un objet que ça»

Cécile n’avait pas de souvenirs clairs de l’agression, mais quelques mois plus tard, elle a reçu un appel de la police qui venait d’arrêter son agresseur et cherchait à identifier ses victimes : «La police me dit qu’il y a d’autres victimes et qu’il a filmé. Il filmait à travers la serrure des jeunes femmes qui se douchaient et il filmait les viols. La police me demande de venir pour voir si je me reconnais sur les photos retrouvées. Il y a 40 jeunes femmes sur ces photos. À deux reprises, je crois me reconnaître. À cause de boucles d’oreilles, je pense que je ne me reconnais pas.

C’est lui qui a dit qu’il m’avait violée. Il disait qu’il fallait qu’il me redresse les os, en l’occurrence le coccyx. Il a avoué qu’il avait redressé mon coccyx. Il n’y a pas mille manières de le faire. Il a donc avoué tout seul son acte de viol. On ne peut pas être plus un objet que ça. La difficulté de tout ça, c’est qu’on ne sait pas ce qu’il s’est passé. On n’a même pas eu la possibilité de se défendre. Une fois que la drogue a été administrée, c’est terminé. C’est le départ pour l’enfer. Il fait ce qu’il veut.»

«La comédienne va devenir un fantôme»

À cause de son agression, Cécile a sombré dans la dépression. Elle raconte qu’elle a dû arrêter le théâtre alors qu’elle avait obtenu un rôle dans une pièce : «L’agression est là. Elle est présente parce qu’elle a pris un nom. C’est le traumatisme qui ressort. Il y a le regard des autres. Comment jouer sur scène quand on est regardée ? Il y a la proximité des comédiens qui jouent des personnages séducteurs. C’est complètement incompatible.

C’était très frais. Il fallait déjà l’accepter. J’étais sous le choc. C’est compliqué à dire, surtout dans un milieu professionnel. Je me voyais très mal dire : ‘J’ai été violée il y a six mois et je ne m’en souviens pas’. On n’a pas envie de rentrer dans les détails. C’est sa vie privée. Ils se sont séparés de moi. Ce fut ma dernière expérience. C’était la dernière fois que j’étais dans un théâtre. La comédienne va devenir un fantôme. C’était terminé.»

Cécile se souvient du comportement de son agresseur lors de son procès : «Il regrette apparemment, mais il ne reconnaît rien. J’ai dit aux jurés qu’on venait ici pour savoir ce qu’il s’était passé. S’il regrette, alors il nous dit ce qu’il s’est passé. Sinon, tout ce qu’il est en train de dire en pleurnichant pour faire croire qu’il regrette et amadouer les jurés, ça ne veut rien dire et ça ne sert à rien. C’est faux, c’est du mensonge.

Il voit ce qu’il se passe. Les victimes sont en souffrance. Il y a des victimes qui font de la spasmophilie, qui sont en crise, qui défaillent. Parce que ce qu’on entend, ça dépasse l’entendement. Il y a des photos sur lesquelles on voit des sexes, on le voit lui, on voit des objets, des foulards, des masques et ça passe devant les jurés. Ils regardent les photos. Puis, il nie. On dit que les jeunes femmes étaient dans le coma, entre la vie et la mort. On a abordé la nécrophilie. Ce sont des mots qui ont été dits dans le procès. Je ne les invente pas.»

«On porte plainte, pour soi, pour être reconnue, mais aussi pour les autres»

Le verdict : 18 ans de réclusion criminelle avec deux tiers incompressibles. Ça soulage. 18 ans, c’est énorme, mais c’est justifié. C’est une reconnaissance de la justice. On porte plainte, pour soi, pour être reconnue, mais aussi pour les autres. En parlant, on va peut-être empêcher le pire pour d’autres. Si on empêche, ne serait-ce qu’une seule fois, le pire pour une personne, c’est déjà un combat gagné.

J’étais dans cette idée et dans le combat de ma survie. La reconstruction se fait petit à petit. Ce n’est pas parce qu’il y a un procès qu’on est reconstruit. Ce sont plein de choses qui s’accumulent. Le travail avec un psy fait qu’on se reconstruit. Le procès est important parce que ça dit : «Vous êtes une victime qui a subi un acte criminel qui ne devrait pas exister sur la Terre»

PUBLICITÉ
CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

Affaire Pogba : «Un joueur très connu dont le père a fait sacrifier des gamins pour…»

le

Publié par

Alors que l’affaire Pogba comprend un volet maraboutage, Romain Molina a raconté que le père d’un joueur très connu n’avait pas hésité à sacrifier de jeunes enfants pour servir la carrière de son fils.

C’est une affaire qui est sur toutes les lèvres depuis quelques jours. Le célèbre international français Paul Pogba serait victime de chantage de la part de son frère Mathias, mais également d’amis d’enfance.

Ces derniers lui auraient réclamé plusieurs millions d’euros pour «service rendu», considérant qu’il lui avait offert une discrète protection ces dernières années.

Nos confrères de Franceinfo ont même révélé que le joueur avait été menacé avec une arme, contraint de remettre 100.000 euros et de signer un papier en s’engageant à payer le reste de la somme.

Des révélations qui font énormément réagir sur la planète football. Et pour certains, à l’instar du journaliste Romain Molina, cette affaire n’est malheureusement que la partie émergée de l’iceberg et de nombreux autres cas de pressions et de chantages existeraient dans le milieu.

Dans une vidéo publiée sur son compte Youtube, Romain Molina a par ailleurs assuré que les conflits familiaux sont légion dans le football français, citant ainsi les cas de Kurt Zouma, Ferland Mendy ou Hatem Ben Arfa. Mais à l’en croire, cela est bien peu de choses comparé à d’autres affaires bien plus sombre.

Alors que Mathias Pogba accuse son frère d’avoir recours à des marabouts et voulu jeter un sort à Kylian Mbappé, Romain Molina a ainsi évoqué une terrible histoire de sorcellerie.

«La criminalité de ce sport est un délire. On me parle d’affaire Pogba, de rackets… C’est peanuts. C’est un épiphénomène dans un monde que les gens ne veulent pas voir», a-t-il prévenu.

En ajoutant : «Tu as un joueur très connu dont le père a fait sacrifier des gamins pour ‘aider’ à la réussite de son fils. Il n’a jamais été poursuivi. Quand je dis que c’est gore, c’est gore. Et ce que je dis, c’est peut-être 20 ou 30% de ce qui se passe réellement.», a conclu le journaliste.

CONTINUER LA LECTURE

News

«On ne le voulait pas», la réaction de Jurgen Klopp après le départ de Sadio Mané

le

Publié par

En marge d’une interview accordée à Bein Sports, le coach allemand Jurgen Klopp est revenu sur les coulisses du départ de l’international sénégalais Sadio Mané de Liverpool où il a duré six (06) longues années.

Selon Jurgen Klopp, contrairement à certaines indiscrétions, les Reds ont proposé un nouveau contrat au Ballon d’Or africain en titre. A l’en croire, Sadio Mané n’a pas voulu cette offre.

«Sadio est un exemple évident. Qui voudrait perdre un tel joueur de classe mondiale ? On ne le voulait pas. Toutes les rumeurs disant qu’on ne lui proposait pas de nouveau contrat étaient insensées. On l’a fait mais on a très vite compris que Sadio n’en voulait pas. C’est bien comme ça», a-t-il dit.

Jurgen Klopp d’ajouter : «Il a tout donné jusqu’à la dernière seconde. Personne ne peut lui reprocher le moindre relâchement. Un engagement total. Et quand il m’a dit qu’il aimerait essayer quelque chose d’autre, je lui ai répondu : ‘D’accord je comprends’. Six ans c’est long. Ce n’est pas donné à n’importe qui.»

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES PUBLICATION

CélébritésIl y a 3 mois

Kylian Mbappé sur l’affaire Pogba : «Paul m’a appelé et m’a…»

En conférence de presse ce lundi d’avant match contre la Juventus en Ligue des champions, Kylian Mbappé s’est exprimé au...

NewsIl y a 3 mois

Affaire Pogba : «Un joueur très connu dont le père a fait sacrifier des gamins pour…»

Alors que l’affaire Pogba comprend un volet maraboutage, Romain Molina a raconté que le père d’un joueur très connu n’avait...

NewsIl y a 3 mois

«On ne le voulait pas», la réaction de Jurgen Klopp après le départ de Sadio Mané

En marge d’une interview accordée à Bein Sports, le coach allemand Jurgen Klopp est revenu sur les coulisses du départ...

News des starsIl y a 3 mois

Sébastien Haller : «Quand on a découvert mon cancer, ma femme…»

Sébastien Haller est sorti du silence. Atteint d’une tumeur aux testicules peu après l’annonce officielle de son arrivée au Borussia...

CélébritésIl y a 3 mois

Carmen Sama, la veuve de DJ Arafat : «Le jour, vous allez m’attraper dans le lit de…»

Au centre d’une vive polémique de relation amoureuse avec le chanteur Malien Sidiki Diabaté depuis plusieurs semaines, Carmen Sama est...

CélébritésIl y a 3 mois

Indira Baboke : «Je suis encore vierge. Je ne suis pas en couple avec…»

Au centre d’une grosse polémique de relation amoureuse avec le chanteur gospel Ivoirien KS Bloom, la Camerounaise Indira, de son...

CélébritésIl y a 4 mois

Côte d’Ivoire : le message d’Eunice Zunon après sa bagarre avec Ténor

Après deux jours d’indifférence sur les polémiques suscitées par sa bagarre avec Ténor, Eunice Zunon a brisé le silence dans...

CélébritésIl y a 4 mois

Benjamin Mendy m’a dit : «Tu es trop timide, j’ai couché avec 10 000 femmes»

Jeudi, au procès de Benjamin Mendy, a été diffusé le témoignage d’une deuxième victime, qui raconte avoir été violée. Le...

CélébritésIl y a 4 mois

Tayc : «Je ne ferai monter aucune fan sur scène» (vidéo)

Le chanteur français d’origine camerounaise, Tayc, vient de prendre une décision après le scandale qui a provoqué la rupture amoureuse...

CélébritésIl y a 4 mois

Benjamin Mendy m’a dit : «J’ai couché avec 10 000 femmes»

Jeudi, au procès de Benjamin Mendy, a été diffusé le témoignage d’une deuxième victime, qui raconte avoir été violée. Le...

CélébritésIl y a 4 mois

Coach Hamond Chic : «Tu as épousé une femme normale et aujourd’hui je suis devenue…»

La Coach Hamond Chic, très connu pour ses live enflammés et ses conseils est très affecté par les attaques contre...

CélébritésIl y a 4 mois

Tayc réagit : «Si ton gars te quitte parce que tu es montée sur scène avec moi, c’est que…»

Le chanteur français d’origine camerounaise, Tayc, vient de briser le silence sur le scandale qui a provoqué la rupture amoureuse...